RSS    Archive   
En 2008, nous découvrons dans un cinéma associatif un stock de bandes annonces 35mm. Bandes annonces abandonnées sur des étagères depuis plusieurs années. Bandes annonce témoins de cette disparition. Que faire alors de ces témoins?
Faire les pirates.
Déposer, enfouir, abandonner secrètement ces bobines de film dans différents lieux pour laisser le temps, les éléments naturels, altérer progressivement l’émulsion des pellicules.
Une carte de ces pellicules enfouies s’ébauche petit à petit, comme un écho lointain à un monde et une mythologie disparus de la piraterie et de trésors cachés.
Au bout de 6 mois, 1 an, 3 ans…, retourner à ces lieux d’enfouissement, et récupérer les bobines détériorées.
// Parfois, ces films disparaissent totalement, absorbés par le milieu qui bouge imperceptiblement. //
Parfois, le film est toujours là. Différent. Le milieu naturel a posé son empreinte sur les pellicules, altéré l’émulsion des bobines.
Ces images, chargées de grains et allégées d’émulsion, révèlent alors leur matérialité et nous emmènent dans un autre environnement cinématographique. Les résidus des plans originels servent de décors à une nouvelle histoire. L’image fiction cède volontiers sa place à une matière picturale et organique. Le cinéma glisse vers la peinture et la photographie. Offrant un retour à la magie, à la transparence du support originel et instaurant un dialogue entre les vestiges fictifs de la pellicule, l’usure du temps, l’oubli et la lente érosion des souvenirs.
In frames with suspend le mouvement mécanique du projecteur de cinéma qui projette 24 images par seconde pour saisir la matérialité de chaque photogramme qui compose un film, de la couche de chimie qui sert de support à tant de mythes.
S’organise alors la révolte de l’infime pris dans un flux contre le défilement continu. In frames with célèbre le détail, le motif et tente de subvertir au passage quelques figures mythiques du cinéma.
Theme: Linear by Peter Vidani